GALLEZ Astrid

Astrid Gallez commence ses études musicales supérieures en 1996 au Koninklijk Conservatorium te Brussel dans les classes de Carlos Bruneel et Frank Hendrickx. Elle y obtient un Master avec spécialisation en musique contemporaine (flûtes en ut, alto et piccolo), suivant parallèlement les cours de piano dans la classe d’Alexander Leman et d’écriture musicale dans la classe de Jan D’Haene. Divers stages et cours privés l’amèneront à travailler auprès de flûtistes tels que Gérard Noack, Denis-Pierre Gustin et Baudouin Giaux. Pour perfectionner ses connaissances, elle participe aussi à plusieurs Masterclass donnés notamment par Jonathan Snowden (Angleterre), Emmanuel Pahud (France) et Peter-Lukas Graf (Allemagne)…

Elle se produit régulièrement en récital notamment avec le trio Manestri (création 2018), en association avec les talentueuses musiciennes, Marie Carmen Suarez (violon) et Nezrin Efendiyeva (piano). Les origines diverses et les voyages personnels du trio Manestri ont amené ces trois musiciennes à la création d’un projet dont le concept évoque des musiques de par le monde permettant de découvrir des consonances ethniques dans une écriture musicale classique. Un travail, tant d’arrangement que d’écriture des œuvres jouées par le trio, est notamment né d’une étroite collaboration avec des compositeurs en provenance de contrées plus ou moins lointaines. Suite à l’accueil enthousiaste du public lors de la sortie du premier album “Esprits nomades” en 2018, le trio a décidé de continuer le voyage en explorant de nouvelles cultures musicales dans un deuxième album paru en 2020. Et à présent, l’aventure se poursuit avec un programme axé sur les Tangos du monde.

Une autre facette d’Astrid Gallez étant l’écriture musicale, celle-ci l’a conduite à écrire pour divers projets des arts de la parole tels que « Esope et Jean » pour récitant et flûte, « Le cycle du Printemps », pièce de théâtre de Rabindranâth Tagore. La réadaptation du conte « Le Rossignol et l’Empereur »d’Andersen en spectacle pour enfants et livre musical (compositions pour 5 flûtes), intitulés « Plumes et Couronne » mais aussi la pièce « Kâlî, la noire » pour flûte seule (Bayard-Nizet) écrite dans le cadre du concours Dexia, des arrangements pour le trio Manestri…

Depuis 2003, elle est titulaire de la classe de flûte traversière à l’Académie de Musique de Braine-l’Alleud. Dans sa pédagogie, elle travaille non seulement la musique de façon analytique et cérébrale mais aussi de façon plus globale en utilisant le corps entier comme outil à part entière, par la prise conscience et la relaxation corporelle dans le but de mieux gérer les émotions liées aux prestations musicales.

Les partitions

Votre panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0